Excellence opérationnelle: Se donner de l’air pour mieux manager

stop handL’excellence opérationnelle passe par la maîtrise efficace du temps… et pourtant, le quotidien des managers se caractérise souvent par ce type de situations:

– « Je reviens de 3 jours de congés et j’avais presque 400 mails à dépiler»
– « Tu as dû passer tout ton lundi matin sur ta messagerie ! »
– « Même pas, on m’a organisé diverses réunions, j’ai été pratiquement pris jusqu’au mercredi midi, du coup j’avais 700 mails de retard. »
– « Et tu as fait quoi »
– « J’ai fini de lire mes mails samedi, je n’avais pas le choix. C’est la dure vie du manager ☺ »

Comment s’en sortir ?

  1. La première étape, indispensable, est de prendre conscience qu’une telle conversation est inacceptable; un manager ne doit pas subir son emploi du temps et il n’est pas payé à lire des mails, s’ennuyer en réunion et rédiger des reporting qui ne seront jamais lu.
    80% des managers se disent submergés par ces sujet mais ne font rien
  2. Ensuite il faut avoir une analyse structurée et quantifiée sur 3 causes principales de perte de contrôle des managers : mails, réunions, reporting. La mise en perspective des meilleures pratiques permet de se positionner par rapport à un référentiel externe.
    Les manager passent souvent 3 fois trop de temps sur ces tâches.
  3. Enfin décider avec son équipe et mettre en place les pratiques qui permettront de redonner un peu d’air à chacun.
    Il est possible de réduire de 50% les temps de réunion en moins d’un mois.

Se donner de l’air c’est se donner du temps pour retrouver le contact avec son équipe.