Si vous ne choisissez pas votre vie, quelqu’un le fera pour vous

colorsGreg McKeown, désigné Young Global Leader au forum de Davos 2012, a publié un article « If You Don’t Prioritize Your Life, Someone Else Will » dont je vous recommande la lecture ici.

Greg propose 3 leviers pour éviter de dire « oui » quand on sait que l’on doit répondre « non » à une sollicitation :

  • Séparez la décision (faire ou ne pas faire) de la communication (comment le dire). Les deux étant souvent intimement liées, les dissocier permet de répondre d’abord à la question « quelle est la bonne décision » pour ensuite savoir « comment le dire de la façon la plus adéquate »,
  • Lorsque vous faites le bilan de votre journée, ou de votre semaine, remplacez les mots « il faut participer à la réunion… » par « j’ai décidé de participer à la réunion … ». Vous verrez, votre état d’esprit va changer : nous faisons des choix dans nos vies et il y a souvent une alternative,
  • Evitez de travailler avec des personnes qui ne partagent pas vos priorités. Il est important que vos décisions soient comprises et que vos interlocuteurs partagent vos valeurs. Plus facile à dire qu’à faire : mais on peut choisir son interlocuteur plus souvent qu’on ne le croit.

Nous somme acteurs de nos décisions, il suffit d’en prendre pleinement conscience.