Lancer un programme d’excellence opérationnelle

Excellence operationnellePour créer l’élan, les résultats doivent être rapidement mesurables et les plans d’action suffisamment clairs pour créer l’enthousiasme.

Votre programme d’excellence opérationnelle doit intégrer :

  • Une feuille de route permettant une modification culturelle progressive,
  • Une dynamique intégrant la démarche de sélection des projet, la gestion des actions d’optimisation et les phases d’amélioration de cette dynamique.
  • Une organisation interne supportant la dynamique de progrés
  • Des techniques d’optimisation utilisables par le plus grand nombre.

Choisissez les bons projets
Un bon projet sert la stratégie et les priorités de l’entreprise sur la base de résultats tangibles et mesurables. Au démarrage, choisissez des projets à fort levier dont vous êtes sûr du succès (périmètre réduit, nombre de parties prenantes limité,…).

Entourez-vous des bons acteurs
Le champion ou sponsor du projet doit avoir le contrôle des moyens et de la chaîne de valeur. Le chef de projet doit être un manager opérationnel influent. Enfin, les acteurs de toute la chaîne de valeur doivent être impliqués pour trouver des solutions innovantes, opérationnelles et favoriser la conduite du changement.

Suivez scrupuleusement les principes de la méthode
La force du plan d’efficacité opérationnelle proposé dans ce guide repose en grande partie sur la structure de la méthode. Si vous négligez une étape, vous risquez au mieux de ne pas atteindre les objectifs fixés, au pire de décrédibiliser l’ensemble de la démarche.

Investissez sur l’apprentissage et la formation
Le succès du plan d’efficacité passe par le développement de l’intelligence collective. Les parties prenantes d’un processus connaissent bien leur champ d’intervention, mais manquent souvent d’une vision globale de la chaîne de valeur et connaissent rarement les démarches et outils présentés dans ce guide. C’est en les formant que vous réussirez vos projets à court terme et que vous insufflerez la culture de l’amélioration continue à long terme.

Communiquez ! Communiquez ! Communiquez !
Avant que cette démarche passe dans les gênes de la société, vous serez soumis à toutes sortes de freins, déstabilisations, remises en cause consciente ou non. En soi, ces manifestations sont un bon signe puisqu’elles matérialisent le changement en cours. Mais elles doivent être limitées grâce à une communication de tous les instants auprès de la direction pour s’assurer de son engagement et de ses attentes ; auprès des membres de l’équipe projet pour tenir le cap des objectifs fixés dans la charte projet et valoriser leur travail ; auprès de l’ensemble de l’entreprise pour valoriser la démarche et préparer le déploiement des solutions.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *